Accueil » Pays de Lérins » Ile Sainte Marguerite le patrimoine

Ile Sainte Marguerite le patrimoine

Ile Sainte Marguerite le patrimoine le village la prison du masque de fer Le fort Royal de la Convention .
L’île Sainte-Marguerite est la plus grande des deux îles de Lérins, en face de Cannes. Elle a servi de prison au célèbre homme au masque de fer.
Le Fort Royal qui était une prison dès le XVIIe siècle la cellule du Masque de fer et de l’ex Maréchal Bazaine . Après la révocation de l’édit de Nantes, le fort de l’île de Sainte-Marguerite fut l’un des quatre lieux d’emprisonnement des huguenots, l’île est un lieu de détention pour les prisonniers maghrébins déportés d’Algérie.

La prison du masque de fer.
Dans l’imaginaire on s’attend à une cellule sombre et poussiéreuse avec un minimum de meuble mais ici rien de tout cela ; La cellule est cimentée et carrelée .

Le mystère entourant son existence .
les inventaires des biens et des papiers du geôlier de l’homme au masque de fer (l’un fait à la Bastille en 1708, l’autre fait en la citadelle de l’île Sainte-Marguerite en 1691, à proximité du prisonnier masqué, dont le notaire décrit la première cellule .
Une soixantaine de noms ont été avancés depuis le xviie siècle. Le Masque de fer était-il le frère jumeau de Louis XIV, ce qui aurait expliqué qu’on cache son visage autant que son nom ? Le fils de Louis XIV et de Louise de La Vallière ? Un fils indésirable d’Anne d’Autriche ?
Pierre-Jacques Arrèse (1970), reprenant une thèse de Paul Lacroix (1836), le Masque de fer ne serait autre que le surintendant Nicolas Fouquet .
Camille Bartoli (1977) identifie le masque de fer à Henri II de Guise, Don Juan, aventurier, qui n’hésitait pas devant un duel ou une expédition militaire et rivalisait avec le Roi Soleil par sa démesure et sa splendeur.
Anatole Loquin émet l’hypothèse invraisemblable que l’homme au masque de fer était en réalité Molière qui ne serait pas mort à la suite de la représentation du Malade imaginaire



Maréchal Bazaine
Dans la nuit du 9 au 10 août 1875, l’ex-Maréchal Bazaine s’échappe. On suspecte des complicités internes. L’ex-Maréchal écrit cependant une lettre afin de disculper le personnel pénitentiaire : « J’ai fait seul, de concert avec ma femme et son neveu, ce qu’il y avait à faire pour opérer ma descente périlleuse et je m’en suis tiré au prix de fortes contusions et de déchirures à mes vêtements et à ma peau. »
Il aurait ainsi descendu la falaise de l’île à l’aide d’une corde de 23 mètres. Les aveux de Bazaine ne sont pourtant pas convainquant : Bazaine avait 63 ans, pesait plus de 100 kilos, et selon un témoin, il ne savait pas nouer sa cravate !
François Achille Bazaine a fui en Espagne, à Madrid. Il y mourut le 23 septembre 1887 d’une congestion cérébrale.

ile sainte marguerite musée de la mer.
Dans les citernes romaines et au premier étage sont présentés le matériel archéologique sous-marin provenant des épaves romaine (céramiques, cargaisons d’amphores, verres …) et les fragments de peintures murales romaines provenant des fouilles terrestres de l’île Sainte-Marguerite.

.

Ile Sainte Marguerite le patrimoine

Les allées et les plages de l’Ile Sainte Marguerite .
Cannes